Mots-clefs

, , , , ,

Le Festival d’Avignon, ce monde merveilleux où je peux aller voir une pièce juste après mon petit déjeuner  ❤

Les yeux de Taqqi - Affiche web.jpeg

 

« Tuer son ours pour affronter ses peurs… Manger du chien… Y laisser quelques plumes aussi… C’est le voyage initiatique de Taqqi, petit Inuit aveugle qui « veut voir, veut savoir, veut pouvoir.” A la quête du monde et du royaume des Grands, entre rêve et réalité, fantasmagories et territoires invisibles, Taqqi de retour de son périple et le regard changé, découvrira ses trésors cachés, aussi étincelants que les falaises gelées du Groenland… »

Adaptée pour la scène par Frédéric Chevaux, cette légende inuit en forme de conte initiatique entre rêve et réalité fantasmagoriques est mise en scène, de façon délicate et poétique, par Cédric Revollon, par le truchement de l’art captivant de la marionnette.

753 Taqqi parquet 1.jpg

Un passage dur et sensible en même temps, dans monde des adultes, dans la quête de Taqqi pour devenir un homme, teinté d’humanité et baigné de la spiritualité des peuples autochtones vivants au delà du cercle polaire, là où les contes et légendes n’en sont peut-être pas.

Sur la route de Taqqi qui « veut voir, veut savoir, veut pouvoir », dans son univers sans repère, il peut compter sur son cœur pour le guider et avancer dans ce voyage vers l’âge adulte, et bien sûr son voyage ne sera pas sans embûches mais pas sans entraides non plus.

Au-delà de l’histoire, c’est la scénographie épurée, le jeu savant de lumières, la vidéo projetée façon ombre chinoise, l’évocation des choses, l’ambiance sonore et surtout le talent des manipulatrices qui donnent une harmonie, douce et élégante à cette oeuvre. Et pour cela je leur dis BRAVO.

A voir en famille, parce que je suis intimement persuadée, que les parents deviendront enfants devant tant de magie et que les enfants, eux, en sortiront grandit.

Mise en scène : Cédric Revollon

Ecriture : Frédéric Chevaux

Interprétation / manipulation : Anaël Guez, Nadja Maire, Sarah Vermande

Création lumière : Angélique Bourcet

Création marionnettes : Francesca Testi

Scénographie Sandrine Lamblin

Illustration / graphisme : Fanny Michaëlis

Diffusion / administration / production Jason Ducas / Cie Paname Pilotis


Festival OFF d’Avignon – 2017

Espace Alya – 31 Bis rue Guillaume Puy – 84 000 Avignon

A : 9h50

Tarif : de 6 à 12€

Publicités