Mots-clefs

, , , , ,

Un vent de fraîcheur et de modernité souffle sur le festival d’Avignon avec cette adaptation primesautière de Marivaux.

PLAQUETTE Diffusion LE JEU -1

« Silvia a toutes les raisons du monde d’être inquiète : son père M. Orgon lui propose le mariage avec un parfait inconnu. Elle décide alors d’endosser le costume de sa suivante Lisette, afin de percer à jour le caractère de ce prétendu « bon parti ». » Sauf que Dorante, ledit parfait inconnu, a choisi le même stratagème et enfilé, lui, les habits de son valet. Le bal des quiproquos peut commencer.

Du décor aux costumes tous suggère que l’on se la coule douce dans ce Marivaux aux tonalités résolument pop-rock et où le soleil estival vient réchauffer et recoloriser un classique du Théâtre Français dans une version moderne, pimpante et réjouissante.

Les comédiens sont fantastiques, dynamiques, gambadant sur la scène comme des gazelles, tous pleins d’entrain et de vivacité … ils m’ont ravie.

Lisette / Raphaëlle Lemann est pour le plaisir de nos yeux une charmante pin-up sexy peu farouche.

Arlequin / Etienne Launey campe un Maître-Valet entre le beauf et le vulgaire avec des aires à la Jean-Claude Duss, touchant et sympathique.

Sylvia / Salomé Villers interprète avec une passion et sensibilité un amour qui ne peuxt s’exprimer.

Dorante / François Nambot me fait chavirer le cœur avec ses frustrations, ses déclarations d’amoureux transi et sa casquette style gavroche sur la tête.

Orgon / Philippe Perussel incarne un père bienveillant et ma foi un brin malicieux.

Mario / Pierre Hélie donne corps au frère taquin, nonchalant et impertinent, qui avec son père, les seuls au courant de l’entièreté de la situation s’amuse à corser les situations et tire avec délectation les ficelles de l’intrigue amoureuse.

Les intermèdes vidéo (de qualités) apportent une certaine fraîcheur à la pièce et n’en travestissent en rien l’ambiance et la saveur du texte de Marivaux.

Allez donc voir cette pièce pleine de malice et d’espièglerie vous en sortirez le cœur léger.


Festival OFF d’Avignon

À l’affiche du Théâtre du Roi René du 7 au 30 juillet 2017- 17h55

Tarif : de 10 à 19€

Une pièce de Marivaux

Mise en scène : Salomé Villiers

Avec : Etienne Launay, Raphaëlle Lemann, Pierre Hélie, François Nabot, Philippe Perrussel et Salomé Villiers

Publicités