Étiquettes

, , , , ,

image_Piece.2215.0x1200

Après le feuilleton radiophonique du même nom sur France Inter, son auteur Renaud Meyer l’adapte ici pour la scène.

« Arnaud Baudrillard juge ses parents trop égocentriques, trop cools, trop bobos. Alors, il s’évade chez son ami Serge Sitbon pour y trouver une vraie famille. Mais les parents de Serge ont perdu, eux aussi, les rituels et les règles. Les deux ados découvrent brusquement, que leurs parents sont des enfants comme les autres. »

Choc des cultures, chocs des générations, tout est prétexte à rire, dans cette pièce où les enfants sont plus moralisateurs que leurs parents. Malgré quelques clichés sur la religion juive, qui sont pourtant loin de la lourdeur de La Vérité si je mens et la comparaison n’est pas si innocente puisque Gladys Cohen qui interprété Mme Sibton, la mère Juive jouant avec ces clichés, fait un pont tout trouvé avec ce monument la culture juive télévisuelle Française ; l’écriture est extrêmement fine et je salue particulièrement l’intelligence des dialogues de José Paul.

La pièce est très amusante et de qualité, la distribution est excellente : José Paul confirme son élégance que j’avais déjà pu admirer dans A Flanc de Colline, Marie Montoya interprète une (belle)mère irresponsable mais bienveillante ; en face: le potentiel comique de Gladys Cohen, flamboyante et exubérante en Guilhem Pellegrin un mari soumis à sa douce ; et pont entre ces deux rives Loic Renard parfait en fils Baudrillard un peu psychorigide, la nonchalance de Rudy Milstein que j’avais déjà vue dans Les Frères de la Troupe à Palmade.

IMG_20151001_215422

C’est donc l’amitié des plus jeunes qui va lier cette histoire et ces familles qui n’ont rien en commun, la mise en scène est fluide, les changements de décors intelligent la pièce à défilé sans que j’aie eu le temps de m’ennuyer une seconde. Les duos séparément sont très drôles, mais lorsque les couples de parents sont réunis dans les mêmes scènes, c’est explosif, on assiste au choc de ces cultures au premier abord antagoniste, mais tout n’est que prétexte à nous faire rire et ils y réussissent.

Au final une Comédie légère, pleine d’entrain et amusante à voir au Théâtre Saint Georges.

5010562730688512

Tarif : De 15 à 42 €

Publicités