Mots-clefs

, , , , , , , , , ,

Thom Trondel Vol Plané

Du haut de ses 27 ans (Et oui déjà) Thom Trondel, inséparable de son Mélodica, est déjà l’auteur de Trois One Man Show, autant de pièce de théâtre, plus un spectacle d’Impro, sans compter ses apparitions dans quelques pièces de Boulevard, comme Ma Colocataire est une garce et sa suite, et une pièce sur la vie de Couple : Mars et Venus
En ce moment il joue tous les lundis et Mardis à 20h15 dans son Vol Pané au Théâtre La Cible, à Paris dans le 9° arrondissement ; je l’interview ici, afin qu’il nous parle de ses projets et de lui même.

Deboraconte : Présentez Vous ? Quels sont les mots qui vous définissent le mieux ? 

@ThomTrondel : La question piège ! Je pense que je suis un artiste passionné par la scène et pmar l’envie de transmettre des émotions au public. Je suis bourré de défauts, mais il parait que je suis sympa et souriant

Deboraconte : Qu’est-ce qui vous plaît dans le One-Man ? Pouvez-vous retracer les grandes lignes du parcours qui vous ont amené sur les planches ?

@ThomTrondel : Il y a une telle prise de risques dans le One-Man, monter sur scène seul avec la prétention de faire rire les gens, c’est presque un sport extrême, et il y a donc un côté grisant.
C’est le fait de voir Marc Jolivet sur scène quand j’étais gamin qui m’a donné envie de monter sur scène à mon tour pour raconter des histoires qui font rire les gens. C’est comme ça que je le percevais à l’époque.
Puis à 17 ans, je me suis lancé, devant les copains et les profs du lycée, avec un spectacle d’1h20, et personne ne s’est endormi (sourire). ça m’a donné envie de recommencer et de travailler mes textes pour les rendre petit à petit professionnels.

Deboraconte : C’est votre Troisième One-Man, Quand avez vous ressentie le besoin de passer au suivant ?

@ThomTrondel : Quand je commence à prendre moins de plaisir à jouer mes textes tout simplement, j’ai la chance d’avoir beaucoup joué ces dernières années, certains textes plus de 800 fois, donc à un moment donné, j’ai aussi envie d’en écrire d’autres pour continuer à m’amuser et garder une fraîcheur pour le public qui vient me voir.

Deboraconte : La création étant un instant crucial comment s’est-elle passée ? (Décors, mise en scène ….)

@ThomTrondel : La création, au sens théâtre, est un peu moins importante en one man, surtout pour moi car j’ai le parti pris d’avoir un plateau quasi-nu, ce qui simplifie grandement l’organisation des tournées. La mise en scène est plus une direction d’acteur, car la taille des scène où je joue peut varier jusqu’à 30 fois plus grand. J’improvise donc la mise en scène chaque soir en fonction de l’espace, lors de la répétition.

Deboraconte : Parler nous de votre metteur en scène ? Comment l’Avez-vous rencontré ? Comment se passe votre collaboration ?

@ThomTrondel : Guy Laporte, c’est un vieux de la vieille, c’est les Bronzés, c’est Marc Jolivet, c’est plus de 40 ans de carrière partout en France et même en Europe. C’est une encyclopédie du rire, et c’est forcément un énorme apport pour moi. Nous nous sommes rencontrés il y a des années à un spectacle de Marc Jolivet justement. Je lui ai ensuite écris pour lui demander de devenir mon collaborateur, et il a accepté au bout d’un seul verre de vin (rires) !
Il est extraordinaire, et cela fait bientôt 4 ans que j’ai la chance d’écrire avec lui et d’avoir ses conseils pour me faire avancer.

Deboraconte : Si vous deviez « pitcher » votre spectacle en 140 caractères ce serait …. ?

@ThomTrondel : Une invitation au voyage, au sens littéral du terme, mais aussi métaphorique. Mon spectacle nous fait voyager dans le monde, mais aussi dans le futur, dans notre enfance, dans nos habitudes quotidiennes… Le tout en riant, car c’est plus agréable ! (sourire)

Deboraconte : ça fait plus de caractère mais je laisse passer pour cette fois 😉

Deboraconte : Quels ont vos prochaines Dates ? A Paris ? En Province ?

@ThomTrondel : Au mois de mars, je continue le spectacle à Paris les lundis et mardis, et je me balade dans plusieurs villes de France, Nice, Bordeaux, Vienne, Meaux… Lyon et Valence aussi en avril. J’ai une carte SNCF qui me permet d’aller faire toutes les dates qui sont annoncées sur www.thomtrondel.fr 😉

Deboraconte : Cette année vous vous lancez dans le Grand Bain puisque vous souhaitez vous produire à Avignon ? Comment est née cette Envie ? Comment allez vous concrétiser votre projet ?

@ThomTrondel : Et oui, pendant des années, j’ai joué ailleurs l’été, mais cette année, pour les 50 ans du OFF, je me dis que c’est une belle occasion de me dépuceler à Avignon ! En plus, le spectacle arrive à maturité, il faut le montrer au public et aux professionnels, et Avignon est pour cela un passage quasi-obligé.
Je serai donc à 17h tous les jours au théâtre de la Tache d’Encre…. Normalement ! Je suis en train de boucler mon financement.
ça me coûte 12000€ ! Au final, j’investi 9500€ moi même, toutes mes économies pour vivre mon rêve, et j’essaye actuellement de récupérer le reste via une collecte Ulule, à laquelle j’encourage les internautes à participer en échange de contreparties ! Et j’espère bien les faire rire cet été à Avignon, et durant la prochaine tournée !

Thom Trondel Ulule

Merci à Thom Trondel pour sa Disponibilité et Retrouvez Le sur :

– Twitter : https://twitter.com/ThomTrondel

– Facebook : https://www.facebook.com/trondel?fref=ts

– Sa Chaîne Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCZhA-bvChD2U3SGuPEafy-Q

– Son site Perso : http://www.thomtrondel.fr/

– Son Projet Ulule : http://fr.ulule.com/thomtrondel/

Publicités