Mots-clefs

, , , , , , ,

Affiche de Les Stars au Théâtre Saint Georges

Cette semaine mes pas me portent jusqu’au Théâtre Saint Georges, dans le 9° arrondissement de Paris, pour une distraction bienvenue.

« Willie Clark (Daniel Prévost) et Ted Lewis (Jacques Balutin), un des plus célèbres duos d’humoristes que l’Amérique ait connus, ont triomphé pendant de longues années. Plus leurs succès grandissait, plus ils se détestaient… Onze ans plus tard, une grande chaîne de télévision souhaite réunir ce duo mythique… Il faudra gérer les humeurs de ces deux égos »

Bien que je vous avouais il y a quelques mois ma passion ardente pour Jacques Balutin dans un article précédent, ne m’accusez pas de favoritisme, dans Les Stars c’est Daniel Prevost qui se taille la part du lion.

Alors nous aurait-on survendue le duo ? Que nenni, car Daniel Prevost ne pourrait jouer une telle teigne acariâtre sans l’élégance sublime de Jacques Balutin.

9890c0759940ef22404f178306472b55

Le duo fonctionne très bien, avec une belle complicité, qui m’a beaucoup attendrie et un cabotinage qui m’a fait rire aux éclats.

Néanmoins la pièce souffre de quelques longueurs au début et le dernier tiers de la pièce est de loin le plus intéressante. La scène la plus décevante, pour moi, est celle de la Répétition du sketch du docteur sur le plateau de l’émission télé, pourtant clés, elle m’a paru vide. En effet il y a un très net problème d’écriture dans la première partie, les vannes nous font sourires et doucement rire, mais c’est pour mieux garder nos éclats de rires à la dernière partie.

Daniel Prevost est parfait en star « abandonné » acariâtre et râleur, quand à Jacques Balutin, il joue un homme très digne, qui contrairement au premier ne vit pas dans le souvenir de sa gloire passé et ne regrette pas les lumières brillantes du ShowBizz.

Je sors ravie de ma sortie et rajoute à ma liste de futur ex mari Daniel Prevost.

Pour finir, je tiens a signaler que, bien que sa présence sur scène soit très courte, j’ai trouvé Bérengère Gallot admirable.

Du Mercredi au Samedi à 20h30, le Samedi à 17h et le Dimanche à 16h. Jusqu’au Jeudi 30 Avril 2015 au Théâtre Saint Georges.

De 19 à 49 € Réservez ICI

Publicités