Étiquettes

287081_thom-trondel-dans-one-mad-show-paris-09-2

C’est avec le Théâtre Côté Cœur que je me rends au One Mad Show de Thom Trondel tous les Lundis au Théâtre La Cible rue Pigale. C’était l’occasion de voir Thom dans la grande gloire de son art et de découvrir un nouveau Théâtre, La Cible. Les fauteuils sont disposés en cercle autour d’une petite scène qui tourne. Normal, on est dans un ancien Peep show et pour honorer le lieu c’est en remuant du popotin que Thom entre en Scène …. miam caliente.

Le résumé le voici : « Si je vous dis :
Breton aux cheveux marocains…
Déhanché antillais…
Prouesses physiques…
Illustrations sonores au Mélodica…
Je suis, je suis ? » (Source : http://www.billetreduc.com/97404/evt.htm)

Pendant une heure il va rendre hommage a l’histoire du lieu en donnant beaucoup de lui-même ce qui nous procurera beaucoup de plaisir …

Accompagné de son Melodica dont il joue très bien (il a dû faire le Conservatoire), ses doigts agiles parcourent le clavier et dès les premiers accords on reconnaît l’univers dans lequel son prochain sketch nous emmène. Il nous a fait voyager dans l’espace, nous a également livré le terrible secret des statues du musée Grévin (vous n’irez plus sans penser à Thom) et comparé les isoloirs à des cabines d’essayages. J’ai vu Thom se prendre pour James Bond pour draguer les filles du public et faire monter une véritable James Bond Girl sur scène, je l’ai vu « improviser » une chanson sur José Bové et nous faire chanter Joyeux Anniversaire, et j’ai surtout ri aux éclats.

Il est plein d’énergie, un humour bien rythmé grâce à un texte de qualité drôle sans jamais être ni vulgaire ni méchant.

Allez voir ce jeune humoriste qui ne demande qu’à grandir.

Avec l’humour, on ne triche pas, on rit ou on ne rit pas, et mon amie et moi en sommes sorties ravies.

Au Théâtre La Cible Tous les Lundis jusqu’au 30 Décembre à 20h15.

Advertisements