Étiquettes

, ,

boislact

Direction le Théâtre de Poche Montparnasse, pour voir cette pièce dont je n’ai entendu que du bien.

Le résumé le voici : « Les habitants d’un village Gallois dorment, c’est la nuit.Pêcheurs, institutrice, facteur, boulanger, tous vivent dans leurs rêves ce qu’ils n’oseraient même pas imaginer dans la réalité. Leurs vœux les plus fous se bousculent dans leur sommeil, les âmes des noyés refont surface, le Captain Cat s’embarque sur des mers déchaînées…Au matin, chacun reprend son train-train. Les villageois se replongent dans leur quotidien. Mais leurs rêves secrets ont laissé des traces. Des bouffées de sensualité sauvage, des regrets, des rancœurs les assaillent. Des jalousies les submergent, des désirs fous les traversent, des amours contrariés les rongent. Alors, les hommes boivent de la bière, et les femmes caquettent.Polly Jarretière chante, chargée de bébés aux pères incertains.Les enfants cruels harcèlent les plus faibles d’entre eux.Le révérend Eli Jenkins contient les passions de ses ouailles. Et puis, la nuit tombe de nouveau sur le petit bourg. » (source : http://www.theatredepoche-montparnasse.com/project/au-bois-lacte/).

Jean-Jacques Moreau est excellentissime en conteur qui invite le public à écouter d’une oreille indiscrète les rêves des habitants du petit village gallois, dont j’ai oublié le nom, et leurs pensées les plus intimes nous sont livrées. C’est 24h de l’histoire de ce petit bourg qui nous sont contée ici de façon enchanteresse. Ici s’alternent le conte et le jeu. La pièce est délicieuse et les acteurs excellents … La brochure que donne le Poche a compté pour moi le nombre de personnages qu’interprètent cette distribution … Soixante-trois personnages incarnés par sept acteurs … c’est titanesque !!!

C’est délectable et envoûtant, on se retrouve dans un autre lieu, avec tous ces noms gallois, et à une autre époque … tout se nimbe d’un brouillard mystérieux … De la pure magie.

Le décor est très simple, des arbres découpés dans du bois reconstitué, au fond une plaque de bois sert de coulisses et au changement de costumes, plus deux « meubles à tout faire » également en bois qui au gré des scènes vont changer d’utilisation.

A voir pour se laisser envoûter.

Infos Supplémentaire :

De Dylan Thomas, mis en scène par Stephan Meldegg. Avec : Rachel Arditi, Jean Paul Bezzina, Sophie Bouilloux, Attica Guedj, Cesar Meric, Jean-Jacques Moreau, Pierre-Olivier Mornas.

Publicités