Mots-clefs

, , , ,

Le-Maxi-Monster-Music-Show

Je vais confiante à l’Alhambra, de bon cœur, l’univers rock/forain de la troupe, dont ce n’est pas le premier spectacle, m’intrigue …. Cette fois ils se sont adjoint la collaboration de la chanteuse Juliette à la mise en scène. Néanmoins, la salle ne se remplit pas … c’est bien dommage …

Le résumé le voici : « Cette famille de freaks magnifiques vous embarque dans « Soir d’Amour à Monte-Carlo », un grand huit musical sur le thème de la différence et du troublant mystère du genre… humain ? Le Maxi Monster Music Show vous invite à découvrir son curieux cabaret forain et ses étranges musiciens : la femme à barbe, l’homme fort, la danseuse macabre, la femme tronc, le fakir mystique, l’homme-femme et l’ange noir… » (Source : http://www.billetreduc.com/83737/evt.htm )

leshow

Le spectacle est très bien construit et très esthétique il n’y a pas vraiment de trame narrative, mais cela ne m’a pas dérangée. Il nous est présenté comme un véritable cirque de Freaks avec des numéros de cabaret qui s‘enchainent et tout le monde à son tour de chant ou de solo de musique. Mais la meneuse de la troupe, celle qui dynamise le spectacle est incontestablement notre séduisante Poupée Barbue, Gina Trapezina, dont les prouesses vocales sont exceptionnelles. Elle est accompagnée dans ce show « De Cabaret Rock et Forain de Monstres Musiciens » par Axel de la Rose (à la Guitare et au Banjo), Raymond Butor (à la batterie et au Ukulélé), l’étoile filée du Bolchoï : Olga Nounouchka Bravinski (à la Contrebasse), Miss Gabrielle : la célèbre femme tronc (au Mélodica), le fakir Sam Kardam (à la Guitare et à la Trompette) et Tania et Tonio (au Piano).

Musicalement le show est parfait, des bons morceaux de rock …. Endiablés, qui nous racontent tour à tour l’histoire des membres de ce cabaret Freaks.
C’est drôle, sombre, captivant, tendre, émouvant, décalé, bourré d’humour noir et de poésie dans une ambiance fascinante de fête foraine de la Belle Époque. Le coté charme d’antan fonctionne toujours avec moi … une bulle hors du temps.
Les costumes, un mélange de Rock baroque et de The Rocky Horror Picture Show, sont sublimes. J’ai passé la moitié du spectacle à fantasmer sur la tenue de Gina Trapezina. Un corset noir avec des perles, des broderies et de la dentelle sur un justaucorps en dentelle et une jupe virevoltante de taffetas et de tulles (#PointFille – quand je vous dis que j‘en ai rêvé de cette tenue)
Comme je l’ai dit il n’y avait pas beaucoup de monde et cela a été fascinant de voir la troupe convaincre petit à petit, emmener le public dans leur univers et de le voir être de plus en plus dans l’interactivité, y mettre du sien pour faire vivre et participer également au Show.
Le spectacle peut dérouter, mais il est excellent … N’hésitez pas à y aller en famille …

Info supplémentaire : Le magnifique site de la troupe : http://www.lemaximonstermusicshow.com/

Publicités